Galerie Concha de Nazelle            
Diaz Sosa
Un "grand format" de Gustavo Diaz Sosa





Milan Markovich
Un petit format de Milan Marcovich
Achat d'oeuvres d'art et fiscalité des entreprises


Le plus simple et le plus gratifiant des « mécénats » d’entreprise c’est l’achat d’œuvres d’art à des artistes vivants. Quels en sont les avantages fiscaux ?

L’achat (ou la location-vente en « leasing ») d’œuvres d’art à un artiste vivant permet aux entreprises de déduire chaque année de leur revenu un montant correspondant au maximum à 0,5% de leur chiffre d’affaires. L’acquisition s’amortit en 5 ans, de sorte qu’une entreprise qui fait 400.000 € de chiffre d’affaires, par exemple, peut déduire 2.000 € pendant 5 ans, soit une acquisition de 10.000 €.

Les conditions pour bénéficier de cette déduction fiscale sont simples : l’achat doit être fait auprès de l’artiste, qui doit être vivant au moment de l’achat, ou auprès d’un professionnel autorisé (une galerie dans beaucoup de cas) et l’œuvre acquise doit, au moins pendant les 5 années de l’amortissement, être visible dans un lieu accessible à tous (hall d’accueil par exemple).
Au bout des 5 années l’entreprise dispose de l’œuvre, soit pour sa collection privée propre, soit pour en faire bénéficier son personnel, par exemple. C’est donc un excellent moyen de constituer une collection tout en bénéficiant des déductions fiscales propres aux entreprises.

Non seulement l’œuvre d’art n’a pas perdu sa valeur au terme de sa période d’amortissement mais elle l’a au moins conservée et en a généralement gagné. Elle contribue longtemps à l’image de l’entreprise et au plaisir de ceux qui la regardent.

La Galerie Concha de Nazelle a sélectionné en vue de leur promotion au cours des douze dernières années une trentaine d’artistes, peintres, sculpteurs, photographes, dont la qualité a été reconnue par la critique et par un public de collectionneurs avertis. Une partie d’entre eux vit et travaille actuellement dans la Région Occitane, avec le plus souvent un rayonnement international.



La Galerie tient essentiellement à ce que les prix pratiqués par ses artistes soient adaptés à leur marché et abordables
Dans le cadre de cette politique commerciale, par exemple, elle a participé, à New York, au salon "International Affordable Art Fair", où des artistes dont la cote est montante présentent des oeuvres, souvent remarquées par la critique, à des prix qui motivent de nombreux collectionneurs.